Marietta FAZZINO
Praticienne Naturopathe, Réflexologue et Massages bien-être
 

Athanor, naturopathie à Corcoué-sur-Logne et Saint-Philbert-de-Grandlieu

06 30 85 10 15
3 bis Rue Sainte-Radegonde, 44650 Corcoué-sur-Logne
Marietta FAZZINO
Praticienne Naturopathe, Réflexologue et Massages bien-être

La Naturopathie : c'est quoi et à quoi ça sert ?

Naturopathie

Il est réjouissant de voir les méthodes de santé dites douces ou naturelles susciter de plus en plus d’intérêt et de curiosité. Malgré cela, les spécificités et les champs d’action de la naturopathie restent parfois flous ou mécompris.
Alors comment définir la naturopathie ? Quel est le rôle du naturopathe ? Pourquoi consulter et quels bienfaits peut-on en attendre ?

Une définition ?

"Un naturopathe ça conseille des plantes c'est ça ?"

C'est pas faux... Mais pas que.

La naturopathie consiste en une synthèse de méthodes naturelles au service de la santé. On peut la définir comme l’art et la science de préserver la santé en harmonie avec les lois de la nature. Globale et holistique, la naturopathie envisage chaque être dans sa spécificité et son unicité, c’est-à-dire à la fois dans sa dimension physique, mais aussi émotionnelle et spirituelle propres.

Issue de la médecine hippocratique antique et des courants hygiénistes du 19ème siècle, elle s’appuie sur la compréhension des modes de fonctionnements privilégiés d’un individu par rapport à des problématiques diverses, en fonction de son terrain, de son histoire, de ses antécédents et de son mode de vie, dans le but de conserver ou d'acquérir une santé optimale.

Tout comme la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique indienne, la naturopathie est une médecine dite non-conventionnelle reconnue par l'OMS, qui a son rôle à jouer de façon complémentaire et collaborative avec la médecine académique classique.

Les piliers de l'approche naturo

La naturopathie s'appuie sur trois concepts fondamentaux : humorisme, vitalisme et causalisme.

  • L’humorisme définit l’ensemble des liquides biologiques présents dans le corps humain (sang, lymphe, liquides intra et extra cellulaires), dont la quantité et la qualité ont une influence sur notre état de santé global.
    Nombreuses pathologies fonctionnelles sont la résultante d’un ‘encrassement’ de ces humeurs. À la longue (chacun a un seuil de tolérance différent) cette toxémie favorisée par exemple par une alimentation inadaptée, la sédentarité, un stress chronique... finit par surcharger l’organisme en dépassant ses capacités naturelles d’élimination.
  • Le vitalisme fait référence à cette énergie vitale (le Qi en MTC, le Prâna en ayurveda), qui circule dans le corps et qui préside de manière intelligente à la préservation de la vie, à la normalisation permanente de tous les paramètres biologiques (homéostasie) ainsi qu’aux processus d’auto-guérison.
    L’accompagnement naturopathique ayant pour objectif premier de soutenir cette faculté du corps à s’auto-réguler, il est fondamental que la personne dispose d’une réserve de vitalité suffisante. Au-delà, l’organisme bascule dans un stade réactionnel lésionnel qui nécessitera l’intervention du corps médical compétent. Dans ce cas la prise en charge naturopathique pourra toujours s’avérer pertinente en appui des traitements conventionnels mis en place, notamment pour soulager la douleur physique et/ou psychique par exemple.
  • Enfin, le causalisme désigne une caractéristique essentielle de l’approche naturopathique, qui s’intéresse moins à soigner le symptôme (c’est-à-dire l’effet), et bien plus à en trouver l'origine, c’est-à-dire à la cause qui a provoqué le déséquilibre et la manifestation symptomatique. Rechercher, comprendre et expliquer les causes  sont au cœur de l’accompagnement naturopathique afin d'apporter une solution globale et pérenne et pas seulement un soulagement ponctuel.

Des mots derrière les maux

La naturopathie est attentive au corps qui s’exprime : lorsqu’un petit niveau de surcharge s’installe, le corps émet spontanément des petits signaux d’alarme qui passent la plupart du temps inaperçus ou en tout cas inexploités.

Une langue un peu chargée le matin, des boutons, une modification du transit, un flux menstruel plus abondant, une transpiration plus odorante, des tâches sur les ongles, des cheveux un peu plus gras… Autant de signes assez banals que l’on cherche souvent à corriger ou à masquer sans chercher plus loin et qui sont pourtant des indicateurs précieux. Un peu comme les voyants orange d’une voiture : on peut choisir de les ignorer ou de tapoter sur le tableau de bord en espérant qu’ils disparaissent, mais l’on sait tous que ne pas s’en occuper risque tôt ou tard de mener à de plus gros ennuis.

Quel rôle a le naturopathe ?

Chaque naturopathe a une pratique façonnée à la fois par sa formation, son vécu personnel, ses expériences mais aussi ses domaines de spécialisation, ses affinités et ses sensibilités propres.

Quoiqu’il en soi, le naturopathe a tout d’abord un rôle pédagogique : l’essence de notre métier consiste à reconnaître et à expliquer le fonctionnement spécifique de l’individu, ses points forts et ses points faibles, afin de lui donner les solutions les plus appropriés pour qu’il puisse gérer au mieux son quotidien, mais également faciliter de manière bienveillante une prise de conscience quant à l’impact de certaines habitudes sur son état de santé.

Le but du naturopathe n’est pas de vous proposer de guérir au moyen d’un quelconque ‘remède’ miracle (tout naturel soit-il), mais bien de vous accompagner en travaillant avant tout sur votre mode de vie, en respectant les processus et les rythmes de votre corps et en utilisant si besoin des outils naturels adaptés pour le soutenir. 

Accompagner la personne vers des choix et des actions qui font sens pour elle.

Consulter : pourquoi, quand, comment ?

Vous l’aurez peut-être compris - même si cela peut sembler paradoxal par rapport à nos habitudes - dans l’idéal on consulte un naturopathe lorsque tout va bien ! C’est dans cette approche de prévention primaire que le rôle d’éducateur de santé du naturopathe prend tout son sens : il s’agit d’aiguiller la personne afin d’optimiser sa santé et/ou de la maintenir à des niveaux qui permettent de prévenir au maximum l’apparition des maladies.

Ça, c’est dans l’idéal :) Mais bien heureusement la naturopathie est également utile et bénéfique dans l’accompagnement de certains troubles aigus ou fonctionnels chroniques déjà existants, tels que des troubles digestifs, un sommeil perturbé, de la fatigue chronique, un cycle menstruel irrégulier ou douloureux, un pré-diabète, des pathologies articulaires ou encore des problèmes de peau par exemple.

Les différentes cures naturopathiques visent à nettoyer l’organisme des éventuelles surcharges accumulées, régénérer le terrain et restaurer l’énergie vitale, puis stabiliser l’harmonie physique et psychique atteintes. Pour cela le naturopathe dispose de plusieurs techniques, dont la phytothérapie (les fameuses plantes), mais également la diététique et la micro-nutrition, la gestion du stress, l’hydrologie, l’oligothérapie, les méthodes réflexogènes ou encore les massages bien-être. Ces différents outils naturopathiques sont choisis en fonction de leur pertinence par rapport aux besoins spécifiques de la personne sur le moment.

Quelle que soit votre problématique, l’accompagnement débutera toujours par un bilan de vitalité basé sur vos habitudes de vie, vos antécédents, l’étude morphologique ou encore l’examen de l'iris.

Ce bilan très (très) approfondi permet de réaliser une sorte de 'photographie' d'ensemble de la situation sur l'instant. C'est un point de départ incontournable pour hiérarchiser les actions à mettre en place et pour que celles-ci soient le plus adaptées, cohérentes et donc réalisables pour vous. Dresser un bilan de départ est également la seule et unique manière de mesurer l'avancée et les évolutions lors d'éventuels rdv de suivi.  

Ouvrir des portes

Ni dogmatique ni moralisatrice et surtout pas figée, la naturopathie est en chemin bienveillant vers soi et pour soi, vers une reconnexion à la magie de notre corps, une meilleure connaissance de ses mécanismes, et une exploration de nos besoins profonds.

Mon souhait est de vous transmettre des clés de compréhension qui vous permettent d’acquérir à votre rythme davantage d’autonomie vis-à-vis de votre état de santé. Les moyens de faire des choix informés et d'être artisan de votre propre bien-être au quotidien (et il suffit parfois de peu de choses).

Plus largement, investir sur soi et reprendre les rennes de sa santé est souvent le premier cran d'un engrenage vertueux vers un épanouissement personnel global.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager et à vous abonner à la Newsletter.

À bientôt !


Vous avez des questions ? Besoin d'un accompagnement ?


Derniers articles


Catégories


Newsletter

Envoyé !


Mes blogs préférés

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.